Un jour, dit la légende, il y eut un immense incendie de forêt. Tous les animaux terrifiés, atterrés, observaient impuissants le désastre. Seul le petit colibri s’activait, allant chercher quelques gouttes avec son bec pour les jeter sur le feu. Après un moment, le tatou, agacé par cette agitation dérisoire, lui dit : « Colibri ! Tu n’es pas fou ? Ce n’est pas avec ces gouttes d’eau que tu vas éteindre le feu ! »

Et le colibri lui répondit : « Je le sais, mais je fais ma part. »

 

" Tout est mystère dans l’amour,
Ses flèches, son carquois, son flambeau, son enfance :
Ce n’est pas l’ouvrage d’un jour
Que d’épuiser cette science."

Les bibliothèques Mazarine et de l'Institut nous plongent dans leur musée botanique grâce à l'exposition des collections exceptionnelles de Benjamin Delesert léguées en 1869 à l'Académie des sciences. "Un herbier-monde : la bibliothèque botanique de Benjamin Delessert" est ouverte jusqu'en mars 2024, elle questionne la relation entre les herbiers et les enjeux actuels de préservation de la biodiversité. C'est aussi l'occasion d'observer le raffinement et la délicatesse de ces recueils de plantes et de se laisser emporter par la beauté de ces pages. À cette occasion, la librairie vous propose une sélection de beautés botaniques.

Festival International de la Bande Dessinée d'Angoulême : retrouvez le meilleur de la sélection angoumoisine à la librairie de l'Institut 

empty